dans ce site

ZODIAC

Du 2 au 10 mars 2022

Première phase de la troisième Lune d’Hiver Nord / Eté Sud


mercredi 2 mars 2022, par Rock’Astres

De la Nouvelle Lune le 2 mars à 17h34 UTC

Au Premier Quartier le 10 mars 2022 à 10h45 UTC

La chronologie des Faits Célestes de la période dans la fiche résumé imprimable Pour la télécharger la fiche intégrale en pdf, clic sur la vignette ci-dessous

Chers lecteurs / lectrices, afin de mieux répondre à vos attentes, je vous ai concocté ce petit sondage
Merci d’avance de votre participation.

Retrouvez-nous pour l’actualité céleste en vidéo chaque semaine sur YouTube
Découvrez la page Tipee de l’Almanach des Faits Célestes et soutenez nos productions !
Pour le suivi détaillé, rendez-vous dans cette vidéo

Suivez en direct l’Actualité Astronomique et les Commentaires Astrologiques

Astronomie et Astrologie, le point sur la Relation entre les deux
Faut-il jeter le BéBé avec l’eau du bain ?
Ou peut-on espérer y découvrir une grille de lecture fiable de soi-même et des autres, du monde et de l’univers ?
SORI’Astres, une Astrologie pour le 3e millénaire ...
C’est le sujet de mon premier livre à découvrir très prochainement.

A partir de là, les HEURES sont en HEURE LÉGALE FRANCE MÉTROPOLE

Heure d’hiver du dimanche 31 octobre 2021, 1h00 UTC
au dimanche 27 mars 2022, 1h00 UTC, probablement
UTC (Universal Coordinated Time - Temps Universel Coordonné) = heure légale hiver - 1 heure

Au fil des jours et des nuits

La Lune

La Nouvelle Lune se lève, culmine et se couche toujours grosso modo en même temps que le Soleil.
Premier croissant visible à l’œil nu le 3 mars au soir
Puis, au fil des jours, en croissant de plus en plus gros, elle se lève dans la matinée , culmine dans l’après-midi et se couche en première moitié de nuit
chaque jour une heure en moyenne plus tard que la veille (au minimum une demi-heure, au maximum une heure et demi à notre latitude).
A son Premier Quartier, elle se lève toujours grosso modo au midi vrai, culmine au coucher du Soleil et se couche au minuit vrai

Vénus et Lune
à l’aube au Kenya 28fev22 source

Mercredi 2 mars 2022

Aujourd’hui, Vénus achève sa boucle de rétrogradation

- Aux alentours de 5h00 (4h00 UTC), l’ultime croissant de cette lunaison est théoriquement observable avec un instrument depuis l’île de la Réunion.
Les fins croissants de Lune

- A 14h51, Lune opposé Soleil dans le plan équatorial ; ascension droite 22h 53m, déclinaison Soleil -7°04’, monte ; Lune -12°20’, monte

Nouvelle Lune à 18h34

= Lune conjoint Soleil dans le plan écliptique
Longitude : 342°06’ - 13e degré du signe des Poissons
Devant la constellation du Verseau (Aqr)
latitude Lune : -4°48’, monte
distance : 375 030 km soit 58,80 rayons terrestres
diamètre apparent : 32,2 minutes d’arc

- A 19h34, la Lune est conjointe à Jupiter dans le plan équatorial, la planète 4°08’ au Nord ; élongation solaire de Jupiter 2° Est.

A 20h13, l’astéroïde (16) Psyche est à l’opposition du Soleil dans le plan équatorial ; magnitude 10.3.
Il se trouve devant le Lion (Leo)

- A 22h23, la Lune est conjointe à Jupiter dans le plan écliptique, Δ -3°46’ ; longitude 345°48’ (16e POI)

- A 23h39, Mars conjoint Pluton dans le plan écliptique

Jeudi 3 mars

- Aux alentours de 9h00 (8h00 UTC), le croissant primeur de cette lunaison est théoriquement observable avec un instrument depuis la Nouvelle Calédonie.
Les fins croissants de Lune

- A 10h00, Vénus conjoint Pluton dans le plan écliptique

- A 10h00, la Lune est conjointe à Neptune dans le plan équatorial, la planète 3°43’ au Nord ; élongation solaire de Neptune 9° Est.
- A 12h37, la Lune est conjointe à Neptune dans le plan écliptique, Δ -3°21’ ; longitude 352°29’ (23e POI)

premier croissant de Lune
3mar22 19:20

- Aux alentours de 19h20, premier croissant de cette lunaison, théoriquement visible avec un instrument et peut-être à l’œil nu,
40 minutes environ après le coucher du Soleil, celui-ci étant alors à 7° sous l’horizon ;
de 1,1%, âgé de 25 heures, élongation 13° Est, il se trouve à 2° de hauteur, azimut 259° ;
devant le Verseau (Aqr) ; longitude écliptique 26e POI,
il se couche à 19h31 pour notre localisation, soit 50 minutes après le Soleil.

- A 21h23, la Lune arrive devant la constellation des Poissons (Psc) ; longitude 357°28’ (28e POI) ; latitude -4°15’, monte.

Vendredi 4 mars

- A 1h52, la Lune entre dans le signe du Bélier  ; Lg 0° à 30° ; sa latitude est alors de -4°07’, monte.

- A 12h19, la Lune arrive devant la constellation de la Baleine (Cet) ; longitude 5°50’ (6e BEL) ; latitude -3°49’, monte.

- A 17h06, la Lune traverse le plan équatorial : elle passe en déclinaison Nord ;
déclinaison 0° ; ascension droite 0h 37m. Longitude écliptique 8°29’ (9e BEL), latitude -3°39’, monte

- Aux alentours de 19h20, premier croissant de cette lunaison, sûrement visible à l’œil nu,
40 minutes environ après le coucher du Soleil, celui-ci étant alors à 7° sous l’horizon ;
de 4,7%, âgé de 2,1 jours, élongation 25° Est, il se trouve à 14° de hauteur, azimut 255° ;
devant la Baleine (Cet) ; longitude écliptique 8e BEL
il se couche à 20h39 pour notre localisation, soit près de 2 heures après le Soleil.

aspect de la Lune
4mar22 20:00 Gauss

Apprécier les formations mises en valeur par le soleil levant sur ce fin croissant de Lune

- Aux alentours de 23h, la comète 9P/Tempel 1 au périhélie (magnitude possible 11.4, devant le Sagittaire -Sgr)

Samedi 5 mars

- Aujourd’hui, libration maximale en longitude pour la Lune (L= +5,8°)
La veille au soir, sur le fin croissant les cratères Gauss et La Pérouse sont mis en valeur par les rayons du soleil levant.

aspect de la Lune
5mar22 20:00

Ce soir c’est le tour de la Mer des Crises et des cratères - au Nord, Messala et Geminus et au Sud, Langrenus, Petavius et Furnerius.
Si vous regardez au télescope, tenez compte du fait que celui-ci renverse les images haut-bas et droite-gauche.
Images fournies par l’Atlas Virtuel de la Lune, gratuit, je vous conseille de le télécharger

- A 4h29, la Lune arrive devant la constellation des Poissons (Psc) ; longitude 14°43’ (15e BEL) ; latitude -3°15’, monte.

- A 13h10, Mercure entre dans le signe du Capricorne en héliocentrique
Longitude 270°, latitude -4°40’, descend. elle y reste jusqu’au 15 mars

- A 15h06, Soleil conjoint Jupiter dans le plan écliptique

- A 15h10, Mercure conjoint Mars en héliocentrique

- A 15h11, Terre opposé Jupiter en héliocentrique

- A 23h11, Jupiter à l’apogée

Dimanche 6 mars

- A 0h11, Mars arrive devant la constellation du Capricorne

- Aujourd’hui, le pôle Sud du Soleil est à son maximum d’inclinaison vers la Terre

- A 7h22, Mars entre dans le signe du Verseau en géocentrique

- A 7h29, Vénus entre dans le signe du Verseau en géocentrique.

- A 8h10, Vénus conjoint Mars dans le plan écliptique

- A 8h59, la Lune entre dans le signe du Taureau  ; Lg 30° à 60° ; sa latitude est alors de -2°08’, monte.

- A 14h12, la Lune arrive devant la constellation du Bélier (Ari) ; longitude 32°43’ (3e TAU) ; latitude -1°54’, monte.

Lundi 7 mars

- A 2h02, Vénus arrive devant la constellation du Capricorne

Lune près Uranus
7mar22 20:00
Lune près Uranus
6mar22 20:00

- A 7h07, la Lune est conjointe à Uranus dans le plan équatorial, la planète 0°50’ au Nord ; élongation solaire d’ Uranus 55° Est.
- A 7h38, la Lune est conjointe à Uranus dans le plan écliptique, Δ -0°46’ ; longitude 41°46’ (12e TAU)
La Lune occulte Uranus pour l’Antarctique, le sud-est de l’Australie, la Nouvelle-Zélande ; carte
Le 6 et le 7 au soir, la Lune aide à localiser Uranus. Le 6, la Lune se couche à 22h52 et la planète à 23h36 pour notre localisation ;
le 7, Uranus se couche à 23h33 suivie par la Lune à 23h57.

- Aux alentours de 13h00, début de la 2255 ème rotation synodique du Soleil

Mardi 8 mars

- A 5h12, Mercure arrive devant la constellation du Verseau (Aqr)

- A 7h04, la Lune arrive devant la constellation du Taureau (Tau) ; longitude 53°41’ (14e TAU) ; latitude -0°06’, monte.

- A 9h20, la Lune passe au nœud ascendant de son orbite :
dans le plan écliptique, sa latitude est égale à 0° et elle passe au Nord
Longitude 54°50’ (25e TAU) ; (ascension droite : 3h 29m, déclinaison +18°58’ (monte) ;
distance 399 914 kilomètres soit environ 62,7 rayons terrestres .
L’axe des nœuds lunaires (dont le mouvement est rétrograde) est en signes Taureau/Scorpion, du 18 janvier 2022 au 28 janvier 2023.

- A 19h39, la Lune entre dans le signe des Gémeaux  ; Lg 60° à 90° ; sa latitude est alors de +0°27’, monte.

Lune et Pléiades
8mar22 20:00

- A 20h03, la Lune est conjointe aux Pléiades dans le plan écliptique, ∆ -3,6°.
L’amas des Pléiades marque, de nos jours, en raison de la précession des équinoxes, le 1er degré du signe des Gémeaux
(longitude apparente de la date du centre de l’amas : 60°11’34").

- A 10h03, la Lune est conjointe aux Pléiades dans le plan équatorial, l’amas ouvert (Messier 45) 4°03’ au Nord. Page spéciale PGJ
A cette heure, le gros croissant de Lune jouxte l’amas qui se couche à 1h20 ; la Lune à 1h01.

Mercredi 9 mars

A 7h27, la Lune est conjointe à Cérès (magnitude 8.4) dans le plan équatorial,
avec occultation de Cérès par la Lune pour le nord et l’ouest de l’Australie, l’Indonésie, le centre de l’Océan Pacifique ; carte.

- A 14h59, la Lune est conjointe à Aldébaran dans le plan écliptique, l’étoile +8°48’ au Sud
Aldébaran marque depuis octobre 2014, le 11e degré du signe des Gémeaux -longitude moyenne de la date : 70°05’44" ;
(en raison de la précession des équinoxes, la longitude écliptique des étoiles augmente d’un degré tous les 72 ans).

Encore haut au Sud-ouest en début de nuit, Aldébaran se couche à 1h31 pour notre localisation et la Lune à 2h03.

- A 17h17, la Lune sort des limites zodiacales Nord (+23°26’12") ; ascension droite 4h 35m ;
longitude écliptique 70°43’ (11e GEM), latitude +1°23’, monte.
Elle atteindra sa déclinaison maximale le 12 mars à 1h14 et rentrera dans les limites zodiacales le 14 mars à8h11

la Lune occulte l’étoile
HD 30122 9mar22 23:26

- A 23h26 (pour notre localisation), la Lune occulte l’étoile HD 30122, Taureau, magnitude 6.3)
L’étoile disparaît du côté nuit de la Lune puisque celle-ci est croissante ;
les deux astres sont alors à 27° de hauteur à l’Ouest et la portion éclairée de la Lune est de 45%.
L’étoile réapparaît à 0h29, du côté éclairé.

Jeudi 10 mars 2022

- A 2h32, Mercure entre dans le signe des Poissons en géocentrique

Premier Quartier de Lune à 11h45

= Lune carré Soleil dans le plan écliptique
Longitude : 79°50’ - 20e degré du signe des Gémeaux / Soleil Poissons
Devant la constellation du Taureau (Tau)
latitude Lune : +2°09’, monte
distance : 404 136 km soit 63,36 rayons terrestres
diamètre apparent : 29,6 minutes d’arc
Lune et Elnath
10mar22 20:00

- A 17h55, la Lune est conjointe à Elnath dans le plan écliptique, l’étoile (beta Taureau) 2°59’ au Nord.
El Nath (Beta Tauri) marque de nos jours, en raison de la précession des équinoxes, le 23e degré du signe des Gémeaux -longitude moyenne de la date 82°52’51"]
Les deux astres culminent aux alentours de 19h, Elnath à 73° de hauteur ;

LE SOLEIL

parcours du Soleil
22sep21-13mai22

- Devant la constellation du Verseau (Aqr) du 16 février au 12 mars ;
il arrivera alors devant les Poissons (Psc).

- Ci-contre, sa position dans le plan équatorial devant les constellations, jour après jour du 22 septembre 2021, 0h TU (30e VIE) au 13 mai 2022, 0h TU (23e TAU)

Dans le signe des Poissons (longitude 330° à 0°) du 18 février, 17h42 (16h42 UTC) au 20 mars, 16h33 (15h33 UTC)
= la Terre est dans le signe de la Vierge en héliocentrique (longitude 150° à 180°) .

Zodiaque conditionaliste
naturel, universel

Signe des Poissons
Nous sommes dans la troisième phase de la saison Hiver Nord / Été Sud
l’Hémisphère Sud (-) reçoit encore un peu plus d’ensoleillement (F) que le Nord mais chaque jour un peu moins (L)
alors que l’Hémisphère Nord (+) en reçoit encore un peu moins (f) que le Sud mais chaque jour un peu plus (v).

Les jours diminuent au Sud et augmentent au Nord :
Nous avons dominance (F) du Sud (-) avec décroissance (L) du Sud (-)
Et infériorité (f) du Nord (+) avec croissance (v) du Nord (+)
autrement dit
le pôle dominant (Sud) est décroissant → F- / le pôle dominé (Nord) est croissant → f+
Ensoleillement majoritaire (F) au Sud (-) en diminution (L) → L-
/ ensoleillement minoritaire (f) au Nord (+) en augmentation (v) → v+
La polarité dominante de cette saison (phase) est (-) -inhibition

- Cela se traduit, en formules conditionnalistes, par :
1- polarité directrice "-"
formule majeure : Force d’inhibition extinctive F-
/ formule mineure, force d’excitation naturelle f+.

2- saison : signe d’hiver Nord / été Sud
formule majeure : L- = "L" pour Lenteur car la polarité dominante est décroissante et "-" pour Sud
/ formule mineure : v+ = "v" pour Vitesse ou labilité car la polarité secondaire est croissante et "+" pour Nord

3- période équinoxiale
formule majeure : sens des Contraires (sC) / formule mineure : phase égalitaire (E)

- La formule des Poissons est opposée à celle de la Vierge = grande Force d’inhibition protectrice (F-) / petite force d’excitation associative (f+),
grande lenteur d’excitation (L+) / petite vitesse d’inhibition (v-),
sens des Contraires (sC) / phase égalitaire (E)

et inverse de celle du Bélier (= grande force d’excitation naturelle (F+) / petite force d’inhibition extinctive (f-),
grande Vitesse d’excitation (V+) / petite lenteur d’inhibition (l-),
sens des Contraires (sC) / phase égalitaire (E)

- Tous les détails sur le zodiaque conditionnaliste, fonctions majeures et mineures ici
- Retrouvez sur cette page les thèmes des entrées du Soleil en signes ; voir aussi : le zodiaque : signes et constellations ; article "le début de l’année naturelle au Bélier, pourquoi ?" ; poèmes

ATELIER ZODIAQUE les conférences en ligne

Axe des pôles du Soleil

équateur solaire
coordonnées héliographiques

- Le 6 mars, son pôle Sud atteint son maximum d’inclinaison vers la Terre : -7,25°.
Ceci est dû au fait que l’axe des pôles du Soleil (son axe de rotation sur lui-même) est incliné de cette valeur par rapport au plan de l’écliptique,
autrement dit que l’écliptique (le plan de révolution de la Terre autour du Soleil est incliné de cette valeur par rapport au plan de l’équateur solaire ;
le 8 septembre, c’est le pôle Nord qui se présente à la Terre ; le 6 juin et le 7 décembre, la Terre passe dans le plan de l’équateur solaire.
Plus de détails

Rotation synodique

- Le 7 mars, aux alentours de 13h00, début de sa 2255 ème rotation synodique Article de Jean Meeus ;
pour la calculer et l’apprécier soi-même, fich tech ici.

L’équation de temps

Elle a atteint son premier maximum positif de l’année le 11 février (+14m 12s) ;
elle sera nulle le 15 avril et atteindra son premier maximum négatif le 14 mai (-3m39s)

Quelques liens pour comprendre l’équation de temps : - IMCCE, - Mintaka, - CLEA, - techno-science - et encore celui-ci

Aspects aux planètes

- Il est conjoint à Jupiter le 5 mars à 15h06 dans le plan écliptique, à la longitude 344°58’ (15e POI) ; latitude Jupiter -0°58’ (descend).
C’est l’opposition Terre-Jupiter en héliocentrique soit un alignement Terre-Soleil-Jupiter.
Jupiter atteint son apogée le même jour à 23h16 (5,972 UA) ;

En héliocentrique, la Terre est opposée à Jupiter à 15h11 ; longitude 164°/344° 40’, latitude Jupiter -1°10’, descend.

Dans le champ du coronographe Lasco C3 :

au centre du champ de Lasco C3, la magnitude des objets visibles est d’environ 7, et, en sa périphérie elle atteint m9 ;
cela est variable en fonction de l’activité solaire : en cas de grosse éruption les objets peuvent être cachés dans l’éclat des matières éjectées

la planète Jupiter du 23 février au 16 mars

L’activité solaire

Depuis le 1er janvier 2022, activité continue mais plus calme que la semaine dernière : 0 jour sans tache.
Pour rappel : 64 jours sans tache en 2021, pour 208 en 2020.

L’événement de fin s’est produit : Quelque chose de grand s’est produit sur le soleil. Les physiciens solaires Scott McIntosh (NCAR) et Bob Leamon (U. Maryland-Baltimore County) l’appellent "The Termination Event."

"L’ancien cycle solaire 24 est finalement terminé !" dit McIntosh. "Maintenant, le nouveau cycle, le cycle solaire 25, peut vraiment décoller."

The "Termination Event", que l’on pourrait traduire par "le coup de la fin" est une nouvelle idée en physique solaire, décrite par McIntosh et Leamon dans un article publié en décembre 2020 dans la revue Solar Physics. Tout le monde ne l’accepte pas encore. Si le cycle solaire 25 se déroule comme le prédisent McIntosh et Leamon, l’événement de résiliation devra être pris au sérieux. L’idée de base est la suivante : le cycle solaire 25 a commencé en décembre. 2019. Cependant, le cycle 24 a résisté deux années de plus, produisant occasionnellement des taches solaires de l’ancien cycle et obstruant les couches supérieures du soleil avec son champ magnétique en décomposition. Pendant ce temps, les deux cycles ont coexisté, le cycle 25 luttant pour se libérer tandis que le vieux cycle 24 le retenait.

Les bandes de points
coronaux brillants du cycle 24 ont disparu en décembre 2021 source

Les bandes de points coronaux brillants liés à l’ancien cycle solaire 24 ont disparu en décembre 2021, signalant un événement de résiliation. Fil Twitter de Scott McIntosh
De petites caractéristiques dans la couronne solaire, appelées "EUV Bright Points" permettent de tracer la progression de son cycle magnétique (cycle de Hale). Les cycles de Hale se chevauchent, mais arrivent à une fin abrupte - l’événement de fin - à l’équateur du Soleil. L’événement de fin permet au cycle suivant de se déployer.

"Le cycle solaire 24 entravait le sens du cycle solaire 25," dit Leamon.

Les chercheurs savent depuis longtemps que les cycles solaires peuvent se chevaucher. Ce qu’ajoutent McIntosh et Leamon c’est que les cycles qui se chevauchent peuvent interagir. C’est logique. Au début du 20ème siècle, George Ellery Hale a découvert que la polarité magnétique des paires de taches solaires s’inverse d’un cycle à l’autre ; en effet, le champ magnétique global du soleil bascule tous les 11 ans. Lorsque les cycles solaires adjacents à polarité opposée se chevauchent, ils interfèrent naturellement.

Les événements de fin marquent la fin du brouillage, quand un nouveau cycle peut se libérer de l’ancien.

Du moment de l’événement de fin on peut prédire l’intensité du nouveau cycle. Dans leur article sur la physique solaire, McIntosh et Leamon ont examiné plus de 270 ans de données sur les taches solaires et ont constaté que les événements de résiliation se produisent tous les 10 à 15 ans.

"Nous avons remarqué que plus le temps entre les terminateurs est long, plus le cycle suivant est faible", explique Leamon. "Inversement, plus le temps entre les terminateurs est court, plus le cycle solaire suivant est fort."

Quand le dernier événement de résiliation a-t-il eu lieu ? Déc. 2021. Cela donne une prédiction précise et vérifiable pour le cycle solaire 25.

"Nous avons finalisé notre prévision de l’amplitude du cycle 25," dit McIntosh. "Il sera juste au-dessus de la moyenne historique avec un nombre lissé de taches solaires par mois de 190, plus ou moins 20."

"Au-dessus de la moyenne" peut ne pas sembler excitant, mais c’est en fait un net écart par rapport aux prévisions officielles de la NOAA d’un cycle solaire faible. Cela pourrait suffire à propulser les événements de fin à l’avant-garde des techniques de prédiction du cycle solaire.

source

Rappelons que les taches solaires d’un nouveau cycle apparaissent au niveau de l’équateur
et s’élèvent en latitude au fur et à mesure que le cycle avance. Elles se retrouvent aux hautes latitudes en fin de cycle.

- spaceweather.com (en anglais)
- page PGJ en français
- en français sur astroplanetes

OBSERVER LE CIEL

Au minuit vrai (1h02 pour notre localisation 44°36’ Nord, 2°12’ Est)

Au zénith phi UMa (Grande Ourse), magnitude 3, dans la patte avant de l’Ourse

Au Nord
la Grande Ourse tout en haut sur le dos
A l’Ouest
se couche Bételgeuse, sous les Gémeaux
A l’Est
s’élève Ophiuchus sous Hercule, Couronne Boréale et Bouvier
Au zénith

Au Sud
culminent la Coupe et la queue du Lion

Rendez-vous dans la vidéo

ÉTOILES FILANTES - ESSAIMS DE MÉTÉORES

delta Leonides (DLE), radiant Petit Lion, actif du 15 février au 10 mars ;

pi Virginides (PVI), actif du 13 février au 8 avril ; maximum le 3 mars ; zhr 2 à 5

Au télescope

Vesta près M75
10 mar22 6:00

- Le 10, vers 5h00, remarquer avec un instrument l’astéroïde (4) Vesta magnitude 7.6 près de l’amas globulaire M75.
Vénus et Mars aident au repérage.

La lumière zodiacale

Le 4 mars, dernier jour pour voir la lumière zodiacale, juste après le crépuscule, devant le Lion et le Cancer.
En savoir plus sur la lumière zodiacale,
dénommée "la main gauche de l’aube" par le poète persan Omar Khayyam..

lumière zodiacale
Utah 28fev22 source

LA CHRONIQUE DES PLANÈTES

NEPTUNE

VISIBILITE
Son élongation au Soleil passe de 11° à 3° Est ;
elle va être conjointe au Soleil le 13 mars
Elle n’est donc pas visible.

Elle est passée en quadrature Est le 12 décembre.
à l’opposition du Soleil le 14 septembre 2021 ;
sa précédente conjonction date du 11 mars ;
en quadrature Ouest le 16 juin. Prochaine opposition le 16 septembre 2022

parcours de Neptune
1er janvier 2015 - 28 avril 2028

CONSTELLATION
Elle est devant la constellation du Verseau du 23 janvier 2011 au 2 mai 2022.
Elle y avait fait une première avancée du 23 mars au 14 août 2010
Ci-contre son parcours de 2015 à 2028

MOUVEMENT
Son mouvement est direct depuis le 1er décembre (21e POI).
Elle achèvera sa boucle de rétrogradation le 22 mars
et sa prochaine rétrogradation aura lieu du 29 juin (26e POI) au 4 décembre (23e POI)

DANS LE PLAN ECLIPTIQUE
Elle est dans le signe des Poissons du 3 février 2012 au 30 mars 2025 ;
après y avoir fait une première incursion du 4 avril au 5 août 2011

- En latitude Sud depuis 2003 ; en héliocentrique, elle descend jusqu’en 2043 à -1°45’ (invariable) ;
en géocentrique, elle a atteint un palier de latitude maximale le 1er mars (-1°07’) ;
elle redescend jusqu’au 27 septembre, à -1°13’

DANS LE PLAN EQUATORIAL
- En déclinaison Sud de 1944 à 2026, elle a atteint sa déclinaison minimale absolue en novembre 1986 (-22°21’) ;
globalement, elle remonte en oscillant au gré de ses rétrogradations.
Elle a atteint un minimum le 29 novembre 2021 (-4°51’), et remonte jusqu’au 24 juin 2022 (-2°53’).

DISTANCES
- Sa distance au Soleil (29,920 UA) diminue très, très lentement de 1968 à 2042.
Cette faible variation est due au fait qu’elle effectue sa révolution autour du Soleil en 164 ans sur une orbite quasi circulaire.
A ce sujet, découvrez les particularités très délicates des approches et éloignements de Neptune dans cet article de Jean Meeus
Voir aussi : le ballet subtil des lunes de Neptune

- Sa distance à la Terre : 30,910 UA le 10 mars, augmente depuis son périgée le 13 septembre (28,916 UA).
Elle va être à l’ apogée le 14 mars (30,91 UA).

CONJONCTIONS planétaires
La dernière a été avec Mercure le 29 mars 2021.
La prochaine sera à nouveau avec Mercure le 23 mars 2022.

URANUS

VISIBILITE
C’est la seule planète à observer le soir en ce moment.
Elle se couche de plus en plus tôt, aux alentours de 23h40.
Elle sera conjointe au Soleil le 5 mai (Nouvelle Uranus)
Sa quadrature Est date du 30 janvier, son opposition du 5 novembre 2021.
Elle sera en quadrature Ouest le 11 août et à l’opposition le 9 novembre

Uranus photo
28fev22 source

CONSTELLATION

parcours d’Uranus
1er janvier 2018 - 16 mai 2023

Elle est devant la constellation du Bélier (Ari) du 6 février 2019 au 23 mai 2024.

Ci-contre son parcours devant les constellations du 1er janvier 2018 au 16 mai 2023

MOUVEMENT
Son mouvement est direct depuis le 18 janvier (11e TAU).
Elle achèvera sa boucle de rétrogradation le 5 mai.
Sa prochaine rétrogradation aura lieu du 24 août (19e TAU) au 22 janvier 203 (15e TAU).

DANS LE PLAN ECLIPTIQUE
Elle signe Taureau :
- en héliocentrique du 3 septembre 2018 au 10 janvier 2026.
- en géocentrique, du 6 mars 2019 au 7 juillet 2025,
après une première incursion du 15 mai au 6 novembre 2018.
Elle en fera encore une du 8 novembre 2025 au 25 avril 2026

- En latitude Sud depuis le 21 décembre 1984,
- en héliocentrique, elle a atteint son minimum le 4 janvier 2007 (-0°46’) ; elle monte et passera à son nœud ascendant le 19 mai 2029.
- En géocentrique, elle monte depuis le 14 octobre 2021 -minimum à -0°25’ ;
prochain maximum le 5 juin , à -0°21’

DANS LE PLAN EQUATORIAL
- En déclinaison Nord du 9 avril 2011 au 17 juillet 2053, globalement elle monte en oscillant au gré de ses rétrogradations ;
elle a atteint un minimum le 16 janvier (+14°41’) ;
actuellement elle monte ; prochain maximum le 23 août à +17°05’ ;
elle atteindra son maximum absolu en 2034 (+23°41’).

DISTANCES
- Sa distance au Soleil : 19,713 UA le 10 mars, diminue ;
dernier aphélie en février 2009 (20,098 UA), prochain périhélie en août 2050 (18,283 UA).

- Sa distance à la Terre augmente : 20,308 UA le 10 mars.
Elle est passée au périgée le 4 novembre (18,74 UA) ; elle sera à l’ apogée le 5 mai (20,71 UA) .

CONJONCTIONS
La dernière avec Vénus le 23 avril et Mercure le 24 avril 2021
La prochaine avec Mercure le 18 avril prochain.

VENUS

VISIBILITE
Elle est du matin depuis sa conjonction inférieure le 9 janvier = (Nouvelle Vénus).
Son élongation est de 45° Ouest ;
elle atteindra son élongation maximale le 20 mars (46° Ouest) et sera en conjonction supérieure le 22 octobre.

Elle se lève 2 heures et 15 minutes environ avant le Soleil, aux alentours de 5h05 pour notre localisation.

Son éclat est stable, magnitude -4.5
en tous les cas, elle est toujours le 3e astre par ordre de brillance après le Soleil et la Lune.

- Elle est en jeune croissant ; sa portion éclairée passe de 39% à 44% ; elle sera en premier quartier le 19 mars.
- son diamètre apparent diminue de 31 à 28 secondes d’arc.

MOUVEMENT
- Son mouvement est direct depuis le 29 janvier (12e CAP) ; elle achève sa boucle de rétrogradation le 2 mars (27e CAP).
La prochaine aura lieu du 23 juillet 2023 (29e LIO) au 4 septembre 2023 (13e LIO).

CONSTELLATION

parcours de Vénus
1nov21-8aou22

- Devant la constellation du Sagittaire (Sgr) depuis le 2 novembre 2021,
car elle y a effectué sa rétrogradation du 19 décembre au 29 janvier,
elle arrive devant celle du Capricorne le 7 mars .à 2h02
longitude écliptique 300°40’ (1er VER), latitude +3°31’, descend.
Elle reste devant cette constellation jusqu’au 23 mars ; elle arrivera alors devant le Verseau (Aqr)

DANS LE PLAN ECLIPTIQUE
- En géocentrique, dans le signe Capricorne (longitude 270° à 300°) depuis le 5 novembre 2021],
car elle y a effectué sa rétrogradation du 19 décembre au 29 janvier,
elle entre dans celui du Verseau (longitude 300° à 330°) le 6 mars à 7h29 ; longitude 300°, latitude +3°36’, descend.
Elle reste dans ce signe jusqu’au 5 avril ; elle arrivera alors dans le signe des Poissons.

En héliocentrique, elle signe Balance du 22 février au 12 mars.

- En latitude Nord depuis le 20 décembre (nœud ascendant) :
elle a atteint sa latitude [maximale le 27 janvier en géocentrique (+6°49’, variable) et
le 13 février en héliocentrique : +3°23’ -invariable,
Depuis elle descend et passera à son nœud descendant le 10 avril.

DANS LE PLAN EQUATORIAL
- En déclinaison Sud depuis le 18 août 2021,
elle a atteint sa déclinaison minimale le 6 novembre : (-27°14’)
(hors-limites zodiacales sud du 10 octobre au 8 décembre).
Elle a atteint un nouveau maximum à -16°09’ le 26 janvier,
et un dernier minimum le 23 février->http://rockastres.org/spip.php?article1103#vedec]) ; elle remonte et passera en déclinaison Nord le 5 mai.

DISTANCES
- Sa distance au Soleil : 0,722 UA le 10 mars, augmente depuis son périhélie le 23 janvier (0,718 UA) ;
Elle sera à l’aphélie le 15 mai (0,728 UA)

- Sa distance à la Terre augmente de 0,542 à 0,601 UA ;
elle est passée au périgée le 8 janvier (0,265 UA) ; prochain apogée le 20 octobre (1,717 UA).

CONJONCTIONS
Elle est conjointe à Pluton
le 3 mars à 10h00 dans le plan écliptique, à la longitude 297°32’ (28e CAP) ; Vénus 5°05’ au Nord

Elle est conjointe à Mars
le 6 mars à 8h10 dans le plan écliptique, à la longitude 300°01’ (1er VER) ; Mars 4°30’ au Sud.
Ce jour, Vénus se lève à 5h06 et Mars à 5h30 pour notre localisation.
La conjonction dans le plan équatorial aura lieu le 12 mars.
Les deux planètes ont déjà été conjointes le 13 février dans le plan équatorial et le 16 février dans le plan écliptique.
Elles s’accompagnent depuis dans le ciel du matin.

Vénus et Mars
6mar22 6:20

MARS

VISIBILITE
Elle est du matin depuis sa conjonction au Soleil le 8 octobre = Nouvelle Mars
Son élongation passe de 44° à 46° Ouest ;
Elle sera en quadrature Ouest le 27 août et
sa prochaine opposition aura lieu le 8 décembre de cette année.
la précédente date du 13 octobre 2020 ; et sa dernière quadrature Est du 1er février.

Magnitude : +1.2, son éclat augmente
son diamètre apparent, 4,8 secondes d’arc, augmente.

Elle se lève à 5h43 le 2 mars et à 5h24 le 10 pour notre localisation, soit environ 1 heures et 45 minutes avant le Soleil.

parcours de Mars
19 octobre 21-8 juin 22

MOUVEMENT
Son mouvement est direct depuis le 14 novembre 2020 - 14e BEL ;
elle a achevé sa boucle de rétrogradation le 2 janvier 2021 dans le plan écliptique et le 7 janvier dans le plan équatorial
La prochaine aura lieu du 30 octobre 2022 (26e GEM) au 12 janvier 2023 (9e GEM) ; fin de boucle le 16 mars 2023.

CONSTELLATION
- Devant la constellation du Sagittaire (Sgr) depuis le 19 janvier
elle arrive devant le Capricorne le 6 mars à 0h11 ; longitude 299°46’ (30eCAP), latitude -0°53’, descend ;
elle reste devant cette constellation jusqu’au 11 avril ; elle arrivera alors devant le Verseau

DANS LE PLAN ECLIPTIQUE
- En géocentrique dans le signe du Capricorne (longitude 270° à 300°) depuis le 24 janvier
elle entre dans celui du Verseau (longitude 300° à 330°) le 6 mars à 7h22 ; latitude -0°54’ -descend.
Elle reste dans ce signe jusqu’au 15 avril ; elle entrera alors dans le signe des Poissons (longitude 330° à 0°)

En héliocentrique, elle signe Sagittaire du 9 janvier au 5 mars puis Capricorne jusqu’au 24 avril.

- En latitude Sud depuis le 19 décembre 2021 (nœud descendant).
Elle atteindra sa latitude minimale le 26 mai en héliocentrique (-1°50’, invariable) et le 26 juin en géocentrique (-1°49’, variable)

DANS LE PLAN EQUATORIAL
- En déclinaison Sud depuis le 17 septembre 2021, elle a été hors-limites zodiacales Sud du 12 janvier au 10 février,
et a atteint son minimum le 28 janvier 2022 : -23°51’
Elle monte et passera en déclinaison Nord le 30 mai 2022.

DISTANCES
- Sa distance au Soleil : 1,450 UA le 10 mars, diminue depuis son aphélie le 13 juillet 2021 (1,666 UA) ;
elle sera au périhélie le 22 juin 2022 (1,381 UA).

- Sa distance à la Terre diminue de 1,985 à 1,937 UA ;
elle est passée à l’apogée le 20 septembre 2021 (2,368 UA) ; elle sera au périgée le 1er décembre 2022 (0,544 UA).

CONJONCTIONS
- Elle est conjointe à Pluton
le 2 mars à 23h39 dans le plan écliptique, à la longitude 297°31’ (28e CAP) ; Mars 0°58’ au Nord

- Elle est conjointe à Vénus
le 6 mars à 8h10 dans le plan écliptique, à la longitude 300°01’ (1er VER) ; Vénus 4°30’ au Nord

SAISONS
C’est l’Automne Nord / Printemps Sud depuis le 24 février.
Si mes calculs sont bons -) le prochain solstice d’hiver Nord / été Sud sur Mars devrait advenir autour du 20 juillet 2022.
Pour en savoir plus sur les saisons de Mars : Mars.aeronomie.be ; Mars one.fr ;
et une pièce d’anthologie : Les Saisons sur la Planète Mars de Camille Flammarion

MERCURE

Elle est passée en conjonction inférieure le 23 janvier = Nouvelle Mercure ;

Elle est donc du matin jusqu’à sa prochaine conjonction supérieure le 3 avril
Son élongation au Soleil passe de 22° à 19° Ouest ;
Elle a atteint son élongation Ouest maximale le 16 février : 26°17’
Elle est encore repérable les premiers jours de cette période dans le ciel du matin
car son éclat augmente un peu ; (magnitude -0.1 à -0.3), à gauche de Vénus et Mars.
Elle se lève à 6h39 le 2 mars, soit 46 minutes avant le Soleil et à 6h43 le 10, soit seulement 39 minutes avant lui.
- Son diamètre apparent, 5,5 secondes d’arc environ, diminue.

- Sa fraction éclairée passe de 77% à 84% ; elle était à son premier quartier le 11 février.

parcours de Mercure
1nov21-24avr22

MOUVEMENT
Son mouvement est direct
Sa prochaine rétrogradation aura lieu du 10 mai (5e GEM) au 3 juin (27e TAU).
La précédente a eu lieu du 14 janvier (11e VER) au 4 février (25e CAP).

CONSTELLATION
- Devant la constellation du Capricorne (Cap) depuis le 15 février,
elle arrive devant le Verseau (Aqr) le 8 mars à 5h12
longitude écliptique 327°04’ (28e VER), latitude -1°58’, descend.
Elle reste devant cette constellation jusqu’au 25 mars. Elle arrivera alors devant les Poissons (Psc).
Ci-contre son parcours du 1er novembre 2021 (23e BAL) au 24 avril 2022 (24e TAU)

DANS LE PLAN ECLIPTIQUE
- En géocentrique, dans le signe du Verseau (longitude 300° à 330°) depuis le 14 février,
elle entre dans celui des Poissons (longitude 330° à 0°) le 10 mars à 2h32 ; longitude 330°, latitude -2°05’, descend.
Elle reste dans ce signe jusqu’au 27 mars. Elle entrera alors dans celui du Bélier

- En héliocentrique, elle signe Sagittaire du 22 février au 5 mars, puis Capricorne jusqu’au 15 mars.

- En latitude Nord depuis le 11 janvier (nœud ascendant),
elle a atteint sa latitude maximale en géocentrique le 27 janvier (+6°49’)
et sa latitude maximale en héliocentrique le 3 février (+7°00’ invariable)
Elle descend. Elle passera à son noeud descendant le 10 avril

DANS LE PLAN EQUATORIAL
- En déclinaison Sud depuis le 29 août,
elle a atteint son dernier palier de déclinaison minimale le 14 février (-19°32’)
Auparavant : un palier maximum à -15°55’ le 20 janvier ;
minimum le 16 décembre (-25°26’) et hors-limites zodiacales du 2 décembre au 28 décembre.
Elle passera en déclinaison Nord le 29 mars.

DISTANCES
- Sa distance au Soleil : 0,466 à 0,454 UA, diminue depuis son aphélie le 28 février (0,466 UA) ;
elle s’en rapproche jusqu’à son prochain périhélie le 14 avril (0,307 UA).

- Sa distance à la Terre : 1,169 à 1,250 UA, augmente depuis son périgée le 24 janvier (0,660 UA) ;
prochain apogée le 29 mars (1,351 UA).

CONJONCTIONS
- en géocentrique

Mercure et Saturne
2mar22 7:00

Elle est conjointe à conjointe à Saturne le 2 mars
à 13h33 dans le plan équatorial, Mercure 0°42’ au Sud ; élongation solaire de Saturne 23° Ouest.
à 17h33 dans le plan écliptique, à la longitude 318°59’ (19e VER) ; latitude Mercure -1°33’ (descend), Saturne -0°53’ (descend).
Ce jour là, Mercure, peut-être visible aux jumelles dans de bonnes conditions, se lève à 6h40.
Saturne se lève, elle, à 7h05 et ne peut pas encore être distinguée dans la clarté du levant.
La prochaine conjonction sera avec Jupiter le 21 mars
La dernière était avec Pluton le 11 février

-en héliocentrique
Elle est conjointe à conjointe à Mars le 5 mars à 15h10 ;
longitude 270°07’ (1er CAP) ; latitude Mercure -4°41’, descend, Mars -1°12’, descend

Mercure et Saturne
1mar22 photo source

SATURNE

VISIBILITE
Conjointe au Soleil le 4 février, elle sera en quadrature Ouest le 15 mai,
à l’opposition le 14 août et en quadrature Est le 11 novembre

Elle se lève aux alentours de 6h20.
Magnitude 1.4
Conjointe à Mercure le 2 mars, elle difficilement visible dans le ciel du matin. Elle se lève aux alentours de 6h20.

MOUVEMENT
- Son mouvement est direct depuis le 11 octobre 2021 (7e VER).
Elle a achevé sa boucle de rétrogradation le 15 janvier
Sa prochaine rétrogradation aura lieu du 4 juin au 23 octobre (26e-19e VER)

CONSTELLATION

parcours de Saturne
1er janvier 21-10 octobre 24

Devant la constellation du Capricorne (Cap) du 15 décembre 2020 au 13 février 2023 ;

Ci-contre son parcours du 1er janvier 2021 au 10 octobre 2024

DANS LE PLAN ECLIPTIQUE
- En géocentrique, elle est dans le signe du Verseau (longitude 300° à 330°) du 17 décembre 2020 au 7 mars 2023 ;
elle entrera alors dans le signe des Poissons

En héliocentrique, elle signe Verseau du 3 septembre 2020 au 28 avril 2023.

- En latitude Sud depuis le 13 février 2020 (nœud descendant),
en héliocentrique, elle descend et atteindra sa latitude minimale le 5 octobre 2027 (-2°27’ -invariable)
- En géocentrique, elle a atteint un maximum le 24 novembre : -0°48’
elle descend jusqu’au 13 septembre 2022, à -1°19’.

DANS LE PLAN EQUATORIAL
- En déclinaison Sud depuis le 9 septembre 2010, elle a atteint son plus grand minimum le 20 octobre 2018 (-22°46’),
globalement elle remonte en fluctuant au gré de ses rétrogradations.
Elle a atteint un minimum le 11 octobre 2021 (-19°20’),
elle remonte jusqu’au 30 mai 2022 (-14°09’).
Elle passera en déclinaison Nord le 26 mars 2026.

DISTANCES
- Sa distance au Soleil (9,905 UA) diminue depuis son aphélie le 17 avril 2018 (10,065 UA).
Elle se rapproche du Soleil durant une quinzaine d’années, jusqu’à son prochain périhélie, le 29 novembre 2032 (9,014 UA).
Périhélie précédent le 26 juillet 2003.

- Sa distance à la Terre diminue : 10,753 UA le 10 mars ;
elle est passée à l’ apogée le 4 février (10,898 UA) ; prochain périgée le 14 août (8,856 UA

CONJONCTIONS
avec Mercure le 2 mars
La suivante sera avec Vénus le 28 mars

JUPITER

Conjointe à la Lune le 2 mars.

Elle est conjointe au Soleil le 5 mars (Nouvelle Jupiter).
Elle est donc invisible sauf dans le champ du coronographe Lasco C3 qu’elle traverse du 23 février au 16 mars.

Elle sera à en quadrature Ouest le 28 juin et à l’opposition le 26 septembre

MOUVEMENT

parcours de Jupiter
1er mars 21-10 octobre 23

- Son mouvement est direct du 18 octobre 2021 (23e VER) au 28 juillet (9e BEL) ;
il deviendra alors rétrograde jusqu’au 23 novembre (29e POI)
Ci-contre son parcours du 1er mars 2021 au 10 octobre 2023

CONSTELLATION
- Elle est devant la constellation du Verseau (Aqr) du 14 décembre 2021 au 14 avril 2022 ;
elle arrivera alors devant les Poissons (Psc).

DANS LE PLAN ECLIPTIQUE
- En géocentrique, elle est dans le signe des Poissons (longitude 330° à 0°) depuis le 29 décembre ;
elle entrera dans celui du Bélier le 10 mai ;
son mouvement rétrograde la ramènera dans le signe des Poissons du 28 octobre au 20 décembre.

En héliocentrique, elle est dans le signe des Poissons du 23 septembre 2021 au 20 août 2022. Elle entrera alors dans celui du Bélier

- En latitude Sud depuis le 26 février 2020,
en héliocentrique, elle descend jusqu’au 12 décembre 2022 à -1°18’ (invariable, c’est la valeur de son inclinaison sur l’écliptique) ;

en géocentrique, elle a atteint un maximum le 11 février (-0°58’).
son prochain minimum sera le 28 septembre (-1°37’).

DANS LE PLAN EQUATORIAL
- En déclinaison Sud depuis le 21 septembre 2016,
elle a atteint son minimum absolu le 7 décembre 2019 (-23°18’).
Elle monte en oscillant au gré de ses rétrogradations :
son dernier minimum date du 16 octobre 2021 : -15°09’.
Elle va passer en déclinaison Nord le 25 mai.
Son prochain maximum sera le 25 juin : +2°09’

DISTANCES
- Sa distance au Soleil : 4,980 UA le 10 mars, diminue depuis son aphélie le 17 février 2017 (5,456 UA).
Elle se rapproche du Soleil jusqu’à son prochain périhélie le 20 janvier 2023 (4,951 UA).

- Distance à la Terre : elle atteint son apogée le 5 mars à 23h11 : au plus loin de la Terre à 5,972 UA soit 894,4 millions de kilomètres ;
(longitude 345°03’ -16e POI ; latitude -0°58’ -descend). Cela est lié à sa conjonction au Soleil le même jour.
A partir de là sa distance à la Terre diminue, jusqu’à son prochain périgée, le 26 septembre (3,952 UA).

PLUTON

Conjointe à Mars le 2 mars à 23h39 dans le plan écliptique
Conjointe à Vénus le 3 mars à 10h00 dans le plan écliptique

DÉCOUVERTES et PUBLICATIONS

La plus ancienne (publications) de toutes à ce jour !

Le disque de Nebra
au British Museum 1mar22 source

La Lettre du Guide du ciel 1er mars 2022 de Guillaume Cannnat
Nuit au Mont Lozère en janvier

Menhirs, lumière zodiacale,
voie lactée et Andromède 26jan22 source

Rappels
Astronews du 21 janvier 2022 ; au sommaire
Retour d’échantillons d’astéroïdes : CR de la conf SAF de A. Moussi du 12 Janv 2022
JWST :.Le Webb entièrement déployé. Bravo la NASA !
Tianwen-1 :. Encore une première chinoise !
Fusion Thermonucléaire :.Encore un exploit chinois !
Solar Orbiter . :.Ses premiers résultats.
ISS :.De Nouvelles photos de l’extérieur de l’ISS.
Chang’e-5 :.Première détection d’eau in-situ
Nébuleuse d’Orion : Le feu d’artifice de l’ESO !
EXOMARS :.On se rapproche du lancement !
Mars :.De l’eau sur Mars il y a 3 milliards d’années ?
Vu d’en haut :.Tonga, éruption d’un volcan sous-marin.
Un site Internet à découvrir :.Futura Sciences sur la cosmo.
Livre conseillé. : Frank Miller a encore frappé, le Tome 2 est paru.
Les magazines conseillés :.Pour la Science : Après le modèle Standard.!

Eclipse wise.com un nouveau site qui offre les animations de toutes les éclipses de Soleil de 2000 à 2100.
Réalisé par Fred Espenak et Michael Zeiler

ACTUALITE DU CIEL ET DE L’ESPACE

Combinaisons spatiales, la NASA veut scanner ses astronautes pour résoudre un problème vieux de 60 ans, article journaldugeek

Télescope spatial James Webb
Énorme étape pour James Webb : ces 18 images sont réunies en une, article numerama

Mars
Le sort du rover ExoMars va se jouer dans quelques jours, article futura-sciences

Les trous dans les roues de Curiosity sont énormes et « ça ne va faire qu’empirer », article numerama

Au-delà
Nuage d’Oort : c’est vous là-bas dans le noir ?, émission France Culture

Surprise, le “trou noir” le plus proche de la Terre n’en était finalement pas un, article journaldugeek

Alcyonée, la plus grande radiogalaxie jamais observée, sur futura-sciences

A suivre pour ne rien rater :
- La chaîne YouTube d’Hugo Lisoir : on y parle astronomie, astronautique, New Space, recherche etc…
- La chaîne astro Observation, astrophotographie, matériel, tutoriels
L’actu spatiale de la Cité de l’Espace
- INSU, ESA France, Autour du ciel, Futura-Espace ; Ciel des Hommes

*100 000 étoiles (et infiniment plus -), un voyage dans les échelles, du Soleil à la galaxie
La galerie de photos astro du magazine Ciel et Espace

Astrologique
Conférences et Outils Astro 2022 d’Astrid Fallon

Découvrir ou approfondir l’Astrologie conditionnelle avec Ariana.
Le ballet des coïncidences, Opéra conditionnaliste de Jean Pierre NICOLA [1], une magistrale démonstration astrométrique de la merveilleuse cohérence de notre système solaire.

UTILE

- Repérer dans le ciel les sondes en mission actuellement
- Une calculatrice pour astronomes : calcule le Jour Julien, la déclinaison du Soleil, l’Equation de Temps et la longueur du Jour.
- Convertisseur de calendriers
[UA<-UA]- Redéfinition de l’Unité Astronomique sur la base de la distance moyenne entre la Terre et le Soleil. Voir : 149 597 870 700 mètres exactement. La Terre s’y trouve le 4 avril et le 5 octobre.
- Convertisseur de coordonnées
- Convertisseur de distances

VOTRE ALMANACH-MEMO

Notez en regard vos observations quotidiennes de toutes sortes : astronomiques, météo, santé, humeur, comportement humain et animal, événementiel ...

- Les cartes sont obtenues avec les logiciels - Stellarium
Cartes du ciel 3.8 ou Atlas virtuel de la Lune

Notes

[1découvreur du RET et fondateur de l’école d’astrologie conditionnelle

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Recherche personnalisée


Articles dans cette rubrique

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 560


Accueil > Du 2 au 10 mars 2022
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil