dans ce site

ZODIAC

Du 6 au 13 Août 2011

Second Quartier de la deuxième Lune d’Eté


jeudi 4 août 2011

Du Premier Quartier le 6 août à 11h08 à la Pleine Lune le 13 à 18h57 UT au
Clic sur la vignette ci-dessous pour la version imprimable
PDF - 114.8 ko

La Lune au fil des jours et des nuits

- Elle marque les signes de Scorpion à Verseau, devant les constellations Balance à Capricorne. Elle est à sa plus basse culmination le 8.

- Premier Quartier le 6 à 11h08 UT (Lune 14e degré du signe du Scorpion / Soleil 14e Lion) ; distance 371 442 kilomètres soit environ 58,24 rayons terrestres, pratiquement à la même distance qu’au moment de la Nouvelle Lune (entre temps elle est passée au périgée) ; diamètre apparent : 32 minutes 10 secondes d’arc. Elle est devant la constellation de la Vierge et culmine au coucher du soleil à 25° de hauteur environ.

-  Conjointe à Antarès le 8 août à 8h45 dans le plan écliptique, l’étoile (alpha du Scorpion , « l’œil du Scorpion) 3,5° au Sud (elle marque de nos jours le 10ème du signe du Sagittaire). A voir le 7 et le 8 au soir, la Lune gibbeuse croissante se trouvant successivement à droite le 7 (à l’ouest) comme sur l’image ci-dessous et à gauche le 8 (à l’est) du point orangé.

GIF - 252.3 ko

- Elle atteint sa déclinaison Sud maximale le 8 à 23h20 : -23°16’ au 19ème degré du signe du Sagittaire (ne sort pas des limites zodiacales). Elle culmine au plus bas dans les cieux de l’hémisphère Nord : 22° à la 45°N.

- Elle est à son nœud ascendant le 9 à 6h34 dans le 23ème degré du signe du Sagittaire : elle passe en latitude écliptique Nord. Distance : 380 083 km.

- Le 9, de 20h20 à 21h14 (pour la latitude terrestre 45° Nord 0° Est), elle occulte l’étoile 4 Sgr (Sagittaire ; magnitude 4.7). Ci-dessous, une dizaine de minutes avant le début de l’occultation : on devine le petit point de l’étoile qui va disparaître dans la partie sombre du disque de la Lune croissante.

GIF - 253.3 ko

-  Libration maximale en longitude le 10 (L = 5,36°) ; la mer Marginale et la mer de Smyth, qui ne sont visibles que lors des librations favorables, se distinguent à l’oeil nu et s’apprécient aux jumelles, exactement à l’Est du limbe.

JPEG - 133.9 ko

-  Conjointe à Pluton le 10 à 6h20 dans le plan écliptique et à 5h53 dans le plan équatorial, la petite planète 3°14’ au Nord de la Lune.

-  Conjointe à (4)Vesta le 13 à 0h12 dans le plan écliptique (la petite planète 10°28’ au Sud de la Lune) et à 6h04 dans le plan équatorial (11°6’).

- Pleine Lune le 13 à 18h57 UT (21ème degré Verseau (Lune)/ Lion (Soleil) ; distance 395 400 kilomètres, soit 61,99 rayons terrestres ; diamètre apparent : 30 minutes 13 secondes d’arc. La Lune est devant l’une des frontières entre la constellation du Verseau et celle du Capricorne.
Voir ci-dessous les frontières des constellations.

GIF - 300.7 ko

Le moment de la Pleine Lune est marqué par Vénus à sa distance maximale de la Terre et Mercure à sa distance minima. Voir ci-dessous.

Le Soleil

- Il est dans le signe du Lion et arrive devant la constellation du Lion le 11 à 4h39 ; longitude : 138°11’ soit 20ème degré du signe du Lion.

Les planètes

- En géocentrique

-  Vénus est dans le champ du coronographe Lasco C3 du 16 juillet au 16 septembre.
- Sa conjonction supérieure au Soleil a lieu le 16 août. Elle ne redeviendra visible, dans le ciel du soir qu’à partir de fin septembre.
- Le 13 à 8h48, elle se trouve à sa plus grande distance de la Terre ; 1,7309 UA soit environ 258,938 millions de kilomètres

-  Mercure se trouve aussi dans le champ du coronographe Lasco C3, qu’il traverse d’est en ouest du 13 au 21 août.
- Il est à son minimum de distance à la Terre le 13 à 18h55, à 0,6053 UA soit environ 90,550 millions de kilomètres.
- Il est rétrograde du 2 au 26 août, en conjonction inférieure au Soleil le 17.

- Rétrogrades également :
- Uranus du 9 juillet au 10 décembre
- Neptune du 3 juin au 9 novembre
- Pluton du 9 avril au 16 septembre

-  Mars atteint sa déclinaison Nord maximale le 7 à 4h40 : +23°47’6’’ dans le 3ème degré du signe du Cancer. Il reste au-delà des limites zodiacales du 23 juillet au 21 août.

- Aspects interplanétaires en géocentrique, autres que ceux mentionnés dans la fiche Ephebdo
- Dans le plan écliptique  :
- le 8 août, à 2h20, Vénus sextil Saturne (13e LIO-BAL) ; à 14h27, Mercure opposé Neptune (30e LIO-VER) ; à 19h23, Lune trigone Soleil (16e LIO-SAG)
- le 9, à 16h34, Mars carré Uranus (5e CAN-BEL)
- le 11, à 5h12, Mars opposé Pluton (6e CAN-CAP)

- En héliocentrique
- Vénus au périhélie (au plus près du Soleil) le 9 à 8h48 UT (12e LIO) ; distance : 0,718 461 UA, soit environ 107,486 millions de kilomètres ; (latitude +2°46’)

Dans le ciel nocturne

- La constellation du Petit Cheval - Equ au méridien à minuit le 8.

GIF - 262.2 ko

-  Mercure , du soir jusqu’au 17, jour de sa conjonction inférieure au soleil, est devant le Lion, maintenant totalement invisible. Il se couche 3 minutes seulement après le soleil le 13.

-  Saturne devant la Vierge se couche 2h25mn après le soleil le 6, et 2h8mn après le 13. Sa magnitude est de 0.9. On peut encore assister à son coucher, vers l’ouest, au début de la nuit, sensiblement à la même hauteur que Spica. Ci-dessous le 13, vers 22h légales (20h UT). La planète et l’étoile sont à une dizaine de degrés de hauteur

GIF - 271.3 ko

- L’inclinaison de ses anneaux passe de +8.31° à +9.56° au cours du mois.
- Élongation maximale de Titan à l’Ouest le 11 (9h36)

En fin de nuit, une fois que la Lune est couchée, on peut localiser
-  Neptune (magnitude 7.8) devant le Verseau, qui se lève vers 19h30 UT. Ci-dessous le 10 à 4h légales.

GIF - 255.4 ko

- et Uranus (magnitude 5.8), devant les Poissons, qui se lève vers 20h45 UT. Ci-dessous le 10 à 4h légales.

GIF - 252.2 ko

-  Jupiter , devant le Bélier, sous les deux étoiles principales de la constellation, Hamal et Sheratan, se lève vers 22h, soit environ 3h après le coucher du soleil et s’élève majestueusement dans le ciel dès le milieu de la nuit ; sa magnitude augmente : -2.5 à -2.6. Ici à son lever le 10 à 0h30 légales.

GIF - 263.6 ko

-  Mars , devant les Gémeau, se lève 3h29mn avant le soleil le 6 et 3h48mn avant le 13. Sa magnitude est de 1.7. Il devient facile à voir dans le ciel de fin de nuit.Ici à 3h30 le 10

GIF - 249.3 ko

- Le 6 et le 7, il glisse à moins de 0,5° de l’amas ouvert M35, que l’on voit aisément aux jumelles.

GIF - 268 ko

-  Vénus arrive devant le Lion le 11 ; elle ne se lève plus que 19 minutes avant le soleil le 6 et 8 minutes le 13. Son élongation au soleil est alors de moins de 1°. En conjonction supérieure au soleil le 16 août, elle va rester invisible jusqu’à fin septembre où elle réapparaîtra dans le ciel du soir.

Suivre les observations planétaires sur le site de la Société Astronomique de France

ETOILES FILANTES - ESSAIMS DE METEORES

- Le 13 à 5h50, maximum des Perséides (17 juillet-24 août). Page spéciale PGJ . Les conditions ne sont pas les meilleures puisque c’est la Pleine Lune.
- Mais aussi
Alpha Capricornides (3 juillet – 15 août).
- Pisces Austrinides (du Poisson Austral) (15 juillet – 10 août).
- Delta Aquarides Sud (du Verseau) (12 juillet-19 août) et Nord (15 Juillet - 25 août)
- Kappa Cygnides du 3 au 25 août.
- et les Iota Aquarides Nord
(11-31 août)

ASTEROÏDES - PETITES PLANETES

Toutes vos recherches satisfaites sur le site officiel du Minor Planet Center

- à l’opposition (du Soleil)
- Le 12 , (349) Dembowska , devant le Poisson Austral, magnitude 9.7

-  (4) Vesta le 7 à 0h59 dans le plan équatorial (le 5 dans le plan écliptique). Devant le Capricorne, de magnitude 5.48 la petite planète peut être discernable à l’œil nu dans un très bon ciel.

GIF - 256.1 ko

- Vesta est passé au plus près de la Terre le 1er août à 5h : 1,127 UA, soit environ 184 millions de kilomètres. Prochaine opposition de Vesta le 9 décembre 2012.

- Le 6, à 22h45, la Lune occulte (10) Hygeia, visible au sud de l’Amérique du Sud. [Carte]

COMETES

Observables visuellement. Voir aerith.net
- C/2009 P1 Garradd devant le Dauphin ; magnitude mesurée le 27 juillet (Juan Jose Gonsalez) : 8.1 ; elle devrait se maintenir entre m6 et m8, pour longtemps en 2011 et 2012 et en bonnes conditions d’observation dans l’hémisphère Nord.

- C 2010 X1 (Elenin) qui doit s’approcher du soleil à 0.5 UA en Septembre, a été mesurée à magnitude 9.5 le 30 juillet (Michael Mattiazzo) et augmente rapidement. Actuellement inobservable de l’hémisphère Nord, jusqu’en Octobre, où elle deviendra observable dans le ciel du matin dans de bonnes conditions.

- Pour les autres comètes, voir ici

Au périhélie
- Le 10, C/2011 L3 McNaught. De magnitude 13, elle se trouve devant le Cygne, près de l’étoile Albireo.

ANNIVERSAIRES ASTRONAUTIQUES

 [1]
- 11 ans : le 8 août 2001, la NASA lançait la sonde Genesis dont l’objectif était de capturer des parcelles de vent solaire . Elle atteignit le point de Lagrange L1 en 2011 et y resta jusqu’en 2004. Les dernières analyses des échantillons récoltés suggèrent une formation des planètes intérieures différente de ce que l’on pensait jusqu’ici. Voir sur le site de la NASA et ici

- 35 ans : le 9 août 1976, les Soviétiques lançaient la sonde Luna 24 qui se posa le 18 août au sud-est de la mer des Crises. Elle rapporta 170 grammes de sol lunaire ; ce sont les derniers échantillons de sol lunaire qui ont été rapportés sur Terre par des sondes. Sur wikipedia

- 45 ans : le 10 août 1966, les Américains lançaient la sonde Lunar Orbiter 1 qui réalisa la première cartographie précise de la Lune.
Sur wikipedia . Site de la NASA

- 415 ans : première découverte d’une étoile variable, Mira de la Baleine par l’astronome allemand David Fabricius. Il la prit tout d’abord pour un nova, car sa période est très longue : 332 jours environ et elle reste invisible à l’œil nu durant les 2/3 de son cycle, comme c’est le cas en ce moment (magnitude 6.45).
Sur David Fabricius ; sur Mira de la Baleine et les étoiles variables à longue période. Mais où est donc Mira ?

GIF - 280.5 ko

DERNIÈRES PUBLICATIONS

- Les Astronews du 27 juillet

- LA LETTRE D’INFORMATION DE L’IMCCE. Il suffit de s’abonner(gratuit)

- Préparez vos nuits des étoiles avec Ciel et Espace
et révisez vos illusions cosmiques, à tort ou à raison, dans le même numéro de ce mois d’août !

VOTRE EPHEBDO

- Les cartes sont obtenues avec les logiciels - Stellarium, SkyMapPro10 ou Atlas virtuel de la Lune

Merci de votre soutien à la publication d’Ephebdo

Notes

[1source : Le Guide du Ciel de Guillaume Cannat



Recherche personnalisée


articles de cette rubrique


Accueil > Du 6 au 13 Août 2011
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil