dans ce site

ZODIAC

Du 3 au 10 novembre 2013

Première phase de la deuxième Lune d’Automne


dimanche 3 novembre 2013

Merci de votre soutien à la Cagouille Céleste [1]

...

De la Nouvelle Lune le 3 novembre à 12h49 UT avec éclipse de Soleil au Premier Quartier le 11 à 5h57 UT.

- Première phase de la deuxième Lune d’Automne.

Clic sur la vignette ci-dessous pour la version imprimable

PDF - 111.7 ko

Heures en temps universel sauf indication.

En bref ...

La Lune
- Elle marque les signes de Scorpion à Verseau.
- Elle passe de la constellation de la Balance (Lib) à celle du Verseau (Aqu) .

- Lune : premier croissant le 4 ; conjointe à Antarès le 5 ; à sa déclinaison Sud maximale et au périgée le 6 ; conjointe à Vénus et à Pluton le 7
- Le Soleil est dans le signe du Scorpion, devant la constellation de la Balance. Conjoint à Saturne le 6.
- Uranus, Neptune sont rétrogrades, en bonnes conditions d’observation.
- Jupiter devient rétrograde le 7
- Mercure redevient direct le 10.
- Vénus à sa déclinaison Sud maximale le 6
- Vénus resplendit dans le ciel du soir, Jupiter dans celui du matin.

- En héliocentrique, Mercure au périhélie le 8 ; Jupiter au noeud ascendant le 9 ; Vénus conjoint Uranus le 10

Au fil des jours et des nuits …

Dimanche 3 novembre 2013


- A 1h10, Mercure est de retour devant la constellation de la Vierge (Vir).

- A 2h45, palier de déclinaison minima pour Jupiter à +21°57’ ; elle allait vers le Sud et repart maintenant vers le Nord en raison de sa rétrogradation qu’elle entame le 7 novembre.

- A 6h08, Vénus entre dans le signe du Bélier en héliocentrique .

- A 6h50, la Lune conjoint Mercure dans le plan équatorial,la planète 0°1’ au Sud ; la conjonction dans le plan écliptique (8e SCO) , a lieu à 6h52 Δ-0°1’. Invisible (élongation du Soleil : 3°).

- Occultation de Mercure par la Lune pour centre et ouest de l’Afrique, Océan Indien, nord et ouest Australie. Carte

- A 6h53, la Lune passe au nœud ascendant de son orbite. Dans le plan écliptique, sa latitude est égale à 0° et elle passe au Nord. Longitude 217°45’ (8e SCO).

- A 7h16, la Lune arrive devant la constellation de la Balance (Lib)

- A 8h15, Mercure à son nœud ascendant ; voir en héliocentrique . En geocentrique, il se trouve à la même longitude que la Lune, elle même à son noeud ascendant.

- A 8h50, Soleil sextil Mars dans le plan écliptique (géocentrique - 11e SCO/VIE).

- A 11h16, Mercure parallèle Saturne dans le plan équatorial (-13°59’ S).

- A 12h, L’équation de temps atteint son second maximum négatif de l’année.

Nouvelle Lune à 12h49 UT

12e degré du signe du Scorpion ; distance : 370 489 km soit 58,09 rayons terrestres. Diamètre apparent 32,3 minutesd’arc.

.

- Elle donne lieu à une éclipse annuaire-totale de Soleil, un cas très particulier et présenté de diverses manières selon la valeur du rayon lunaire utilisé pour les calculs (k). Le chemin central commence annulaire, quelles que soient la valeur utilisée pour k. Visible de la Floride à l’Ethiopie, la bande de centralité, qui reste assez étroite, traverse l’Atlantique ; maximum à 12:47:36 UT, à environ 330 kilomètres au sud-ouest du Libéria. À cet instant, l’axe de l’ombre de la Lune passe le plus près du centre de la Terre. La durée maximale de la totalité est de 1 minute 39 secondes, l’altitude du Soleil est de 71°, et la largeur de la bande est de 57 kilomètres. Très bonnes précisions dans cet article de l’IMCCE. Page spéciale PGJ.

- A 17h19, la Lune conjoint Saturne dans le plan écliptique (14e SCO) ,la planète 1°37’ au Sud ; la conjonction dans le plan équatorial, a lieu à 18h05 Δ-1°35’. Invisible (élongation du Soleil : 3°).

Lundi 4


- A 3h (UT), le croissant primeur de cette lunaison, théoriquement observable avec un instrument près de 15 heures après la Nouvelle Lune, est pour le lieu situé par 13° Sud 148° Ouest (Océan Pacifique). Voir les très fins croissants de Lune

- Premier croissant de cette lunaison visible pour notre localisation à 17h06 (UT), soit 28 heures et 16 minutes après la Nouvelle Lune : de 1,89%, il est théoriquement visible seulement à l’aide d’un instrument ; azimut 241°, hauteur 2°, le Soleil étant à 6° sous l’horizon ; il se couche à 17h24 (18 minutes plus tard) - soit 18h24 heure légale pour notre localisation, azimut 243°). Longitude écliptique 29e SCO.

GIF - 358.5 ko

- A 20h15, la Lune entre dans le signe du Sagittaire .

Mardi 5


- A 0h09, la Lune arrive devant la constellation du Scorpion (Sco)

- A 5h21, Mercure entre dans le signe des Gémeaux en héliocentrique .

- A 8h44, Vénus entre dans le signe du Capricorne .

- A 10h51, la Lune est conjointe à l’étoile Antarès (alpha Scorpii ; m 1.1) dans le plan équatorial, l’étoile 7°23’ au Sud. La conjonction dans le plan écliptique (longitude moyenne de la date 249°57’13"), a lieu à 12h42 ∆ 7°24’. Antarès marque de nos jours, en raison de la précession des équinoxes, le 10e degré du signe du Sagittaire. Cette fois-ci, comme elle se trouve nettement plus bas que la Lune dans notre ciel, l’étoile se couche aux environs de 18h20, lorsque que le croissant de Lune apparait.

GIF - 227.8 ko

- A 10h58, la Lune arrive devant la constellation d’ Ophiucus (Oph)

Mercredi 6


- A 6h37, la Lune atteint sa déclinaison Sud maximale : 19°30’ au Sud du plan de l’équateur céleste (notation -19°30’). Longitude écliptique 260°48’ (21e SAG). Elle culmine au plus bas dans l’hémisphère Nord (aux alentours de 15h30 UT) à environ 25° pour notre latitude.

- A 9h21, la Lune passe au périgée : au plus près de la Terre à 365 361 kilomètres environ, soit 57,28 rayons terrestres ; diamètre apparent : 32,8 minutes d’arc . Longitude 262°28’ (23e SAG).

- A 10h08, distance maximale entre la Terre et Saturne - "apogée" à près de 10,8585 UA soit environ 1,624 milliards de kilomètres. Longitude Saturne : 222°14. Cela est lié à la conjonction du Soleil à Saturne qui se produit à 12h00  ;

- A 12h00 , conjonction Soleil-Saturne ; en géocentrique, longitude Saturne : 224°14’ (15e SCO) ; latitude +2°7’ ; diamètre apparent de la belle invisible : 15,2 secondes d’arc. C’est l’ opposition Terre-Saturne en héliocentrique, soit l’alignement Terre, Soleil, Saturne.

- A 13h30, la Lune conjoint Pluton dans le plan écliptique

- A 15h34, la Lune arrive devant la constellation du Sa gittaire (Sgr)

- A 20h38, Vénus atteint sa déclinaison Sud maximale : 27°9’49" au Sud du plan de l’équateur céleste (notation -27°9’49"). Longitude écliptique 271°14’ (2e CAP). Elle est hors-limites zodiacales Sud du 10 octobre au 7 décembre ce qui explique sa faible hauteur sur l’horizon le soir.

- A 21h45, la Lune entre dans le signe du Capricorne .

Jeudi 7


- A 0h21, la Lune conjoint Vénus dans le plan écliptique (2e CAP) , la planète 8°0’ au Sud ; la conjonction dans le plan équatorial, a lieu à 0h32 Δ+8°1’. Ci-dessous le 6 et le 7 à 18h légales ; apprécier le déplacement de la Lune par rapport à la planète.

GIF - 448.5 ko
GIF - 448 ko

- Le mouvement de Jupiter devient rétrograde. La planète est stationnaire à l’Ouest du Soleil (en coordonnées moyennes de la date) à 4h12 dans le plan écliptique, longitude 110°30’ (21e CAN) et à 6h29 dans le plan équatorial (AD 7h28m43s). Elle reprendra son mouvement direct le 6 mars 2014 (11° CAN) et achèvera sa boucle de rétrogradation, devant les constellations des Gémeaux, le 6 juin.

JPEG - 81.3 ko
Boucle de rétrogradation de Jupiter
du 2 août 2013 au 30 juin 2014 (Mars est positionné pour le 2 août 2013)

- A 13h30, la Lune est conjointe à Pluton dans le plan écliptique.

Vendredi 8


- A 0h15, Mercure à son périhélie ; voir en héliocentrique .

- A 1h17, Vénus sextil Neptune dans le plan écliptique (géocentrique - 3e CAP/POI).

- A 6h22, Mercure parallèle Neptune dans le plan équatorial (11°11’ S).

- A 7h40, Lune opposé Jupiter dans le plan écliptique (géocentrique - 21e CAP/CAN).

- A 12h25, Mercure sextil Vénus dans le plan écliptique (géocentrique - 4e SCO/CAP).

- A 23h30, la Lune entre dans le signe du Verseau .

Samedi 9


- A 1h01, la Lune arrive devant la constellation du Capricorne (Cap)

- A 5h21, Jupiter à son noeud ascendant ; voir en héliocentrique .

- A 11h58, Mars sextil Saturne dans le plan écliptique (géocentrique - 15e VIE/SCO).

- A 14h21, la Lune arrive devant la constellation du Verseau (Aqu)

- A 17h38, la Lune est conjointe à Junon dans le plan écliptique.

- libration minimale en latitude pour la Lune (B = -6,72°) : aux alentours de 20h, alors qu’elle va sur son couchant, elle dévoile son Sud au maximum et permet d’admirer le lever du Soleil le long du terminateur, plus particulièrement sur Eudoxus, Maurolycus, Clairaut, Jacobi et Simpélius.

JPEG - 182 ko

- A 21h33, Mercure est au trigone de Neptune dans le plan écliptique (géocentrique - 3e SCO/POI).

- A 23h45, Mercure entre dans le signe du Cancer en héliocentrique .

Dimanche 10 novembre 2013


- A 2h55, Vénus est conjointe à Uranus en héliocentrique .

Premier Quartier à 5h57 UT

19e degré du signe du Verseau ; distance : 372 140 km soit 58,35 rayons terrestres ; diamètre apparent : 32 minutes 6 secondes d’arc.

- A 11h20, la Lune arrive devant la constellation du Capricorne (Cap)

- Le mouvement de Mercure redevient direct : la planète est stationnaire à l’Ouest du Soleil à 13h42 dans le plan équatorial (AD 14h3m53s) et à 21h06 dans le plan écliptique à la longitude 212°29’ (3e SCO). Elle était rétrograde depuis le 21 octobre  ; elle sortira de sa boucle de rétrogradation le 27 novembre.

Le Soleil

- Dans le signe du Scorpion du 23 octobre au 22 novembre.
- C’est le milieu de la saison d’automne pour l’hémisphère nord et de printemps pour l’hémisphère Sud. Les saisons. Thème des 4 référentiels et petit topo sur le thème héliocentrique de l’automne.

- La durée du jour diminue et cette diminution est encore rapide : il perd 9 minutes le soir et 9 minutes le matin entre le 3 et le 10 novembre (en 7 jours) pour notre latitude.
- Devant la constellation de la Balance (Lib) du 31 octobre au 23 novembre.
- Un peu d’info sur la constellation de la Balance, invisible en ce moment.

- Le 3 à 12h, L’équation de temps atteint son second maximum négatif de l’année : -16 minutes 26 secondes ; elles sont à retrancher au midi vrai pour avoir le midi moyen - autrement dit le midi vrai a lieu 16m26s après le midi moyen - du méridien . Quelques liens pour comprendre ce qu’est l’équation de temps : - IMCCE, - Mintaka, - CLEA et - techno-science et encore celui-ci

JPEG - 91.9 ko
L’équation de temps
et les facteurs qui la conditionnent.

- Suivre l’activité solaire sur spaceweather.com (en anglais).

- Dans le champ du coronographe Lasco C3 : Saturne du 28 octobre au 15 novembre ; Mercure du 28 octobre au 5 novembre.

Les planètes en héliocentrique
- Le 3 novembre, à 6h08, Vénus entre dans le signe du Bélier. Longitude 0°. Elle y reste jusqu’au 22 novembre.
- Le 3 , à 8h15, Mercure à son nœud ascendant : latitude écliptique 0°, passe en latitude écliptique Nord ; longitude 48°29’ (19e TAU - invariable, sauf l’avance de 1°11’ par siècle de l’axe des noeuds ). Sa longitude géocentrique est de 217°39’ (8e SCO - variable).

- Le 5 , Mercure entre dans le signe des Gémeaux à 5h21. Longitude 60°. Elle y reste jusqu’au 9 novembre.

- Le 6 , à 12h00 , opposition Terre-Saturne ; longitude : 224°14’ (15e SCO) ; latitude (héliocentrique) de Saturne +2°19’ ; c’est la conjonction Soleil-Saturne en géocentrique .

- Le 8, à 0h15 Mercure à son périhélie : au plus près du Soleil à environ 0,3075 UA soit environ 45, 994 millions de kilomètres ; longitude écliptique 77°29’ (18e GEM - invariable, sauf l’ avance de 1°33’ par siècle de l’axe des apsides) ; sa longitude géocentrique est de 213°16’ (4e SCO - variable).

- Le 9 , à 5h21, Jupiter à son nœud ascendant : latitude écliptique 0°, passe en latitude écliptique Nord ; longitude 100°37’ (11e CAN - invariable, sauf l’avance de 1°1’ par siècle de l’axe des nœuds ). Sa longitude géocentrique est de 110°30’ (21e CAN - variable). Jupiter traverse le plan écliptique une fois tous les 6 ans environ ; il s’est trouvé à son nœud descendant le 18 avril 2008 et a atteint sa latitude Sud maximale le 2 février 2011. Il atteindra sa latitude écliptique Nord maximale le 28 décembre 2016 et sera à son nœud descendant le 26 février 2020.

- Le 9 , Mercure entre dans le signe du Cancer à 23h46. Longitude 90°. Elle y reste jusqu’au 14 novembre.

- Le 10, à 2h55, Vénus conjoint Uranus (11e BEL) ; latitude Uranus -0°41’ (monte) ; Vénus -3°5’ (monte).

- Le 2 à 14h45, Mercure opposé Saturne (15e TAU/SCO) ; lastitude Mercure -0°31’ (monte) ; Saturne +2°19’ (descend).

Dans le ciel nocturne

- Pour notre localisation, le Soleil se couche à 16h36 le 3 novembre et à 16h27 le 10 . Il se lève à 6h33 le 3 novembre et à 6h42 le 10.
- Pour approximativement la même latitude, retrancher 4 minutes par degré de longitude si plus à l’Est ; ajouter 4 minutes si plus à l’Ouest. Pour autre latitude consulter PGJ Astronomie ou l’IMCCE.

- La Lune, en croissant de plus en plus gros, se couche de plus en plus tard après la tombée de la nuit.

Le ciel à minuit vrai (1h35légales pour notre localisation) le 10 novembre.

- Au Sud, c’est le moment de tenter de distinguer les étoiles du Fourneau, constellation de l’Hémisphère Sud qui se hisse jusqu’à nos cieux et de suivre le tortueux tracé du fleuve céleste Eridan du moins ce qu’il nous donne à voir dans l’Hénpisphère Nord. Persée est au zénith

GIF - 174.3 ko

- Au Nord, la discrète Girafe passe au plus haut

GIF - 198.3 ko

- Et l’étoile polaire passe au méridien au minuit vrai (heure locale - 0h35 légales pour notre localisation) dans la nuit du 3 au 4. A 45° de latitude Nord, sa hauteur est alors de 45°19’ car elle n’est pas tout à fait exactement dans la direction du pôle Nord, mais elle s’en rapproche jusqu’à la fin de ce siècle. Voir article sur ce site.

GIF - 140.4 ko

- Durant la première quinzaine du moins de novembre, la lumière zodiacale est possible à voir le matin avant le début de l’aube, au dessus de l’horizon Est-sud-est, dans un ciel sans Lune, limpide et épargné par la pollution lumineuse ; elle s’étend devant la Vierge et le Lion et pointe vers Jupiter.

Visibilité des planètes

.
- (Les planètes se déplacent devant les constellations. Pour comprendre la différence entre les signes et les constellations, lire la note [2]

En début de nuit

Invisible Saturne
- Saturne, devant la Balance, se lève avant le Soleil à partir du 3 novembre bien qu’elle se couche après lui jusqu’au 9. De toutes façons invisible puisqu’elle est conjointe au Soleil le 6 novembre et par conséquent au plus loin de la Terre . Elle réapparaîtra dans le ciel du matin à partir du 20 novembre.

- Vénus se couche 2 heures 19 minutes après le Soleil le 3 novembre et 2 heures 30 minutes après lui le 10. Conjointe à la Lune le 7 . Le 1er novembre elle a atteint son élongation maximale à l’Est du Soleil : 47°4’. Elle atteint sa déclinaison Sud maximale le 6, hors limites zodiacales, c’est dire qu’elle est bien en-dessous de l’écliptique donc bien bas dans notre ciel. Avec ce bémol, ses conditions de visibilité sont au mieux pour cette saison vespérale. Son éclat (magnitude -4.5) augmente. Son diamètre apparent est d’environ 26 secondes d’arc, en augmentation et sa fraction éclairée, d’environ 47%, est en diminution : elle a passé son dernier quartier le 31 octobre.
- Elle est devant le Sagittaire depuis le 1er novembre et s’y promène jusqu’à début mars 2014 (avec une petite incursion devant l’Ecu de Sobieski fin janvier) en raison de sa rétrogradation du 21 décembre au 31 janvier. Ci-dessous son parcours du 10 octobre au 25 décembre. (les limites des constellations sont arbitraires : elles ont été définies par l’Union Astronomique Internationale en 1930. Voir ici). Le 6 novembre, si les conditions météos sont bonnes, nous pourrons admirer son passage devant le coeur de la galaxie, accompagnée d’un croissant lunaire encore trop faible pour éteindre la lueur de la Voie Lactée.
- 
- Neptune, devant le Verseau culmine - à 35° de hauteur environ - aux alentours de 19h et se couche aux alentours de 0h30 . Rétrograde du 7 juin au 13 novembre, elle est passée à l’opposition du Soleil le 27 août. L’éclat lunaire n’est pas encore une grosse gêne pour son observation. Visionner son déplacement au cours du mois de novembre.

GIF - 40.3 ko
Neptune 31 octobre
GIF - 44.7 ko
Neptune 30 nov 2013

- Uranus qui est passée à l’opposition du Soleil le 3 octobre, est en bonnes conditions d’observation, comme Neptune. Devant les Poissons, elle culmine vers 21h20, à 48° de hauteur pour notre latitude et se couche vers 3h40. De magnitude 5.7, elle est repérable à l’oeil nu dans un ciel noir et pur. Son mouvement est rétrograde du 17 juillet au 17 décembre. Apprécier son déplacement au cours du mois de novembre

GIF - 20.5 ko
Uranus le 31 octobre
GIF - 52.8 ko
Uranus 30 novembre 2013

Milieu de nuit : Jupiter et Mars
Le mouvement de Jupiter devient rétrograde.
- Jupiter, devant les Gémeaux (Gem) depuis le 27 juin, se lève aux alentours de 20h35 (21h35 légales) et se trouve à sa culmination (68°) aux alentours de 4h15. C’est le début de la période faste pour son observation. Son éclat (m-2.4) va en augmentant ainsi que son diamètre apparent (42" d’arc).
- Phénomènes des satellites : nuit du 5 au 6, de 0h30 à 1h20, Io et Europe projettent simultanément leur ombre sur Jupiter. A 2h, Io et Europe sont accrochés comme des pendentifs aux oreilles de la géante.

GIF - 13.6 ko

Pour tous les phénomènes visibles voir la fiche Ephebdo. A noter que nous pouvons actuellement assister à des phénomènes avec Callisto, le plus éloigné des 4, ce qui n’est le cas que par périodes, ainsi que pour Ganymède (périodes plus longues et plus fréquentes), voir ici
- Horaires de passage au Méridien Central de Jupiter de la Grande Tache Rouge

- Mars. Devant le Lion du 25 septembre au 25 novembre, Mars se lève aux alentours de 1h10 (2h10 légale) soit plus de 5 heures et demie avant le Soleil. En fin de nuit, elle est au Sud-est, à près de 40° de hauteur.

GIF - 110.8 ko

Fin de nuit : Mercure.
- En conjonction inférieure au Soleil le 1er novembre, elle est passée du soir au matin. Conjointe à la Lune le 3 novembre. Invisible (sauf dans le champ du coronagraphe Lasco C3 jusqu’au 5 novembre, elle gagne en une semaine une heure d’avance sur le Soleil et réapparaît dans le ciel de l’aube le 9, à l’Est-sud-est. De retour devant la Vierge du 3 au 18 novembre en raison de sa rétrogradation, elle reprend son mouvement direct le 10 novembre.

GIF - 378.3 ko

- Dernières images planétaires, ciel profond et autres trésors célestes sur la galerie d’images d’astrosurf.

ASTEROÏDES – PLANETES NAINES

Lune conjoint
- (134 340) Pluton le 7 novembre à 13h30 dans le plan écliptique (10e CAP), la planète naine 1°47’ au Sud et à 13h43 dans le plan équatorial Δ-1°48.
- (3) Junon le 9 à 17h38 dans le plan écliptique (16e LIO), l’astéroïde 1°37’ au Sud et à 18h25 dans le plan équatorial ∆1°41’.
- (4) Vesta le 31 octobre à 0h05 dans le plan écliptique (24e VIE), l’astéroïde 8°12’ au Nord et à 6h40 dans le plan équatorial ∆8°40’.

Rendez-vous
- (18) Melpomène m 10.6 à 2,6°de l’amas ouvert M67 de la constellation du Cancer (m 6.9) le 5 novembre ; à voir avec un instrument , en deuxième partie de nuit.

JPEG - 72 ko

- (7) Iris m 9.3 à 1,8°de l’étoile Sadalssud (beta Aquarius) de la constellation du Verseau (m 2.9) le 6 novembre ; à voir avec un instrument , en première partie de nuit.

JPEG - 74.2 ko

- (433) Eros m 9.3 à 2,1° au Sud de la comète Ison (m 2.9) dans la constellation de la Vierge le 8 novembre ; à voir avec un instrument , en première partie de nuit.

JPEG - 276.5 ko

Occultation d’étoiles par des astéroïdes
- Le 6, entre 20h59 et 21h17, (401) Ottilia (m 14.8) devrait occulter l’étoile TYC 6379-01645-1 de la constellation du Verseau, m 11.2 (AD 22h2m13s/déclinaison -17°41’23’’ - coordonnées J2000) pour les observateurs avertis situés au centre de la France. La diminution d’éclat de l’étoile devrait atteindre 4 magnitudes et durer 8 secondes au maximum sur la ligne de centralité . Télécharger le logiciel gratuit Occult 4). Tout sur l’étoile avec SIMBAD

ETOILES FILANTES - ESSAIMS DE METEORES

 [3]
- Orionides (2 octobre-7 novembre).
- Taurides sud (10 septembre - 20 novembre). Cet essaim est associé à la comète  Taurides nord (20 octobre - 10 décembre). Cet essaim est associé à la comète 2004 TG10.
- Leonides (6-30 novembre). Cet essaim, un des plus beaux de l’année a son maximum le 17 novembre.

COMETES

Au périhélie
- Le 5 novembre : l’incertaine et faible 83D Russell 1

Observables visuellement :
- C/2013 R1 ( Lovejoy, nouvelle comète qui va passer à 0,4 UA de la Terre et 0,8 UA du Soleil en novembre-décembre. Mesurée à magnitude 6.9 le 31 octobre, elle traverse le Cancer en direction du Petit Lion.

- ISONMesurée à magnitude 9.2 le 31 octobre, C/2012 S1 ISON est moins brillante, de 2 à 3 magnitudes, que ce qu’on attendait. Il semble de moins en moins sûr qu’elle aie en décembre, la brillance annoncée après sa découverte ; mais on espère encore ... ! Elle passe au périhélie, le 28 novembre, à 1,2 million de kilomètres seulement de la surface du Soleil. On ne peut qu’évaluer les différents scénarii possibles et les réajuster au fur et à mesure des observations. Devant le Lion depuis le 24 septembre, elle arrive devant la Vierge le 5 novembre.
- Le 7, elle passe à moins de 0,5° de l’étoile Zavijava de la constellation de la Vierge, étoile célèbre car c’est par rapport à elle qu’Einstein prouva la courbure de l’espace à proximité d’une masse lors de l’éclipse de Sobral en 1919.

GIF - 109.3 ko
GIF - 22 ko

Quelques liens pour en savoir plus à propos de Zavijava dans cet article.
- Le 8, elle se trouve à 2°1’ au Nord de l’astéroïde Eros
- Article sur le le site de l’IMCCE. 3e article des astronews des Astronews.
- Video sur ISON
- Excellent article dans la lettre d’information de l’IMCCE
- Comet ISON Photo Gallery.

- 2P/Encke, attendue à magnitude 7 pour son passage au périhélie le 21 novembre, augmente comme prévu : elle a été mesurée à magnitude 7.4 le 31 octobre. Devant la Vierge depuis le 28 octobre, elle se dirige vers la Balance.

- C/2012 X1 (LINEAR) : la comète qui a explosé le 22 octobre (à environ 450 million de km de la Terre) passant de la magnitude 14 à 8.5. Elle produit une coma (le halo qui l’entoure) semblable à celui de la comète 17P/Holmes qui avait pareillement explosé fin octobre 2007. Elle a été mesurée à magnitude 8 le 29 octobre.

- C/2012 X1 (LINEAR) : la comète qui a explosé le 22 octobre (à environ 450 million de km de la Terre) passant de la magnitude 14 à 8.5. Elle produit une coma (le halo qui l’entoure) semblable à celui de la comète 17P/Holmes qui avait pareillement explosé fin octobre 2007. Elle a été mesurée à magnitude 8 le 29 octobre.
- 154P/Brewington a vu son éclat augmenter plus que prévu : elle a été mesurée à magnitude 10.8 le 30 octobre et devrait se maintenir à magnitude 10 en bonnes conditions d’observation durant l’automne et l’hiver pour l’hémisphère Nord ; venant du Verseau, elle arrive devant Pégase le 9.
- Photos de comètes, galerie d’images de SpaceWeather

- Calendrier des rendez-vous des comètes avec des objets du ciel profond

NOTRE SELECTION DE PUBLICATIONS

- La Lettre d’information de l’IMCCE de novembre : entres autres informations, des précisions inédites sur l’éclipse de Soleil du 3 novembre, et sur la comète ISON.

- Les Astronews du 30 octobre 2013.
- Pour mieux comprendre ce qui se passe dans le LHC (Grand Collisioneur de Hadrons) du CERN sur la frontière franco-suisse, voir cette video
Rappels
- ***La lettre du guide du ciel n°79

CALENDRIERS

- Le 5 novembre, début de la 1435ème année de l’Hégire, le calendrier musulman.

EVENEMENTS

À l’occasion du tricentenaire de la naissance de Nicolas Louis de Lacaille (1713-1762), l’Observatoire de Paris organise une exposition du 14 septembre 2013 au 28 mars 2014 consacrée à sa vie et son œuvre.

ACTUALITE ASTRONAUTIQUE

- Suivre [Curiosity sur Mars ! Voir site de la NASA
- Suivre Cassini autour de Saturne ; prochain survol de Titan le 1er décembre.

Utile

- Convertisseur de calendriers
-  Redéfinition de l’Unité Astronomique, distance moyenne en la Terre et le Soleil. Voir : 149 597 870 700 mètres exactement. La Terre s’y trouve ce samedi 5 octobre à 9h05 .
- Le radiotélescope Wursburg, de l’Observatoire de Bordeaux est à la disposition des observateurs amateurs.
- +++ convertisseur de coordonnées

VOTRE EPHEBDO

GIF - 262.5 ko

- Les cartes sont obtenues avec les logiciels - Stellarium,
Cartes du ciel 3.8 ou Atlas virtuel de la Lune

Notes

[1"Cagouille" est un mot du patois charentais, mon pays natal, pour désigner l’escargot. Il porte sa maison sur son dos, sa coquille est en forme de spirale, son pied adhère au sol et ses antennes sont dressées vers le ciel.

[2Notez la différence entre une « planète devant une constellation » et une « planète dans un signe ».
- Dans le premier cas, le repérage est visuel , c’est le repère sidéral : les planètes, qui sont à quelques minutes ou heures à la vitesse de la lumière de nous et font partie du même système stellaire (solaire) que nous , sont sur le devant de la scène que dessinent les étoiles, qui sont, elles, à des années à la vitesse de la lumière (mais quand même toutes voisines proches dans la même galaxie que nous, la Voie Lactée).
- Dans le deuxième cas, celui des signes, le repère est temporel, c’est le repère tropique : c’est celui de notre cycle annuel Terre-Soleil, rythmé par les équinoxes et les solstices.
- L’un décrit l’Espace, l’autre le Temps ; les deux ne sont pas incompatibles, bien au contraire !
- Des ponts de repérage entre le visuel et le temporel existent provisoirement à l’échelle des siècles et changent au fil des millénaires en raison de la précession des équinoxes. A notre époque, par exemple, les Pléiades, de la constellation du Taureau, marquent le 1er degré du signe des Gémeaux et Régulus, de la constellation du Lion, marque le 1er degré du signe de la Vierge. Aldébaran (constellation Taureau), le 10ème degré du signe des Gémeaux et Antarès (constellation Scorpion) le 10e du Sagittaire, Spica (constellation Vierge) le 24e de la Balance.

[3Les dates de maximum sont corrigées d’après les données de l’IMO



Recherche personnalisée


articles de cette rubrique


Accueil > Du 3 au 10 novembre 2013
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil