Club Astronomie à Livinhac le Haut
Cliquez ICI

...
Animations Astronomie à la carte
Observations - Conférences - Ateliers

...
Atelier SoriAstres un lundi par mois
...

dans ce site

ZODIAC

Algedi et Dabih du Capricorne

La tête de la chèvre


jeudi 26 janvier 2012, par Claire HENRION

Sous nos latitudes (45° Nord), la constellation du Capricorne culmine à la mi-nuit début août, entre 20 et 30° de hauteur.

Cette constellation forme un grand triangle dont le sommet est tourné vers le bas. On la trouve dans le prolongement de l’alignement Véga – Altaïr, d’une distance équivalente à celle de ces deux étoiles. - A l’Est de la Voie Lactée, dans cette région pauvre en étoiles, la chèvre pointe sa corne : ses étoiles α (Algedi), la plus haute et β (Dabih), 2° en dessous, dans leur direction.

Capri-corne , la Corne de la Chèvre, fut auparavant Poisson-Chèvre à l’époque sumérienne et, plus anciennement peut être encore, Antilope de l’Océan souterrain : c’était le domaine d’ Ea, l’océan primordial, dieu de la Sagesse et de l’Abîme, source de la connaissance.

Le Poisson-chèvre recouvrait également les constellations du Verseau et des Poissons :

De – 4 000 à – 1 000, le soleil se trouvait devant la constellation du Capricorne au moment du solstice d’hiver nord, le 21 ou 22 décembre. - Cette date marque le 0° du signe du même nom : à partir de là, la course du soleil dans le ciel de l’hémisphère nord s’agrandit de jour en jour alors qu’elle commence à régresser dans celui de l’hémisphère sud.
- La constellation du Capricorne était donc alors la constellation du zodiaque qui avait la course la plus basse sous les cieux boréaux.

Aujourd’hui, le Soleil s’y trouve devant entre le 19 janvier et le 16 février alors qu’au moment du solstice, il illumine la constellation du Sagittaire et illuminera, à partir de 2 250 celle d’Ophiucus.

JPEG - 83.6 ko

Algedi (α Capricorni), « l’Enfant » en arabe , bien que 3ème seulement par ordre de brillance dans la constellation, est remarquable par sa position la plus à l’ouest et son rapprochement avec Dabih (β Capricorni)
En réalité, Algedi est composée de deux étoiles distinctes, séparées de 5 minutes d’arc, assez facilement discernables à l’œil nu (ce qui rappelle Mizar et Alcor de la Grande Ourse) mais celles-ci ne sont vraiment pas liées gravitationnellement.

La plus à l’ouest des deux et aussi la moins brillante, de magnitude 4.30, est Alpha1 Cap (5 Capricorni), également nommée Prima Giedi . C’est pourtant la plus grosse des deux : supergéante de type spectral G3Ib, elle est grosse comme 40 soleils et brille comme 685 (+/- 250) mais elle est six fois plus éloignée que sa compagne optique : 687 (+/- 115) années de lumière ; elle semble s’éloigner de nous, en vitesse radiale, de 26 km par seconde.
- α1 Cap est une étoile multiple. Elle possède trois compagnons, de magnitude 9,6, 14,1 et 14,2.

Alpha2 Capricorni, « Al Nair » ou « Alnair », « Al Na’ir Alpha Gruis » de l’arabe An-Nayyir, la plus brillante, « Secunda Giedi”, “Algiedi Secunda” s’appelle aussi «  Gredi  ». De magnitude 3.58 , elle est cinq fois moins grosse qu’ α1 et moins puissante : 33.3 +/- 2.0 soleils seulement ! C’est une simple géante de type spectral G6/G8III. Et elle est six fois plus proche de nous : 109 +/- 3 années de lumière.
- A cette distance, sa vitesse radiale est nulle : elle ne s’éloigne ni ne se rapproche !
- α² Cap est également une étoile multiple. Deux étoiles lui orbitent autour, sur une orbite très proche, chacune de magnitude plus faible que 11 et on ne lui compte au total pas moins de cinq composantes.

- Bien qu’elles ne soient que des doubles optiques, Algedi et Algedi-Gredi ont une caractéristique commune assez rare : toutes deux sont des étoiles jaunes, de type spectral G avec une température de surface d’environ 5000° Kelvin, comme notre Soleil.

Mais elles en sont bien plus loin que lui dans leur vie d’étoile : elles ont achevé la fusion de leur hydrogène et se préparent à fusionner l’hélium de leur noyau en carbone si ce n’est déjà en cours.
- Cependant, Alpha-2, la simple géante est déficiente en métaux, son abondance en fer est moins de la moitié de celle du soleil : cela indique qu’elle provient d’une vieille population d’étoiles.
- Alors que Alpha-1, Algedi la super géante a une composition chimique semblable à celle de notre Soleil.

De l’Océan Primordial, la Corne de la Chèvre n’a pas fini de nous apprendre !

Sources :
- Sky Map Pro (logiciel)
- Etoile par étoile (livre Piero Bianucci éd. Bordas) ;
- astro.uiuc.edu
- sebiwandanslesetoiles
- wikipedia



Recherche personnalisée


articles de cette rubrique


Accueil > Ciel > Algedi et Dabih du Capricorne
Plan du site | Espace privé | SPIP | contact | accueil